Mon contrat d’assurance auto me couvre-t-il lorsque je conduis le véhicule de quelqu’un d’autre ?

Faire un emprunt mobilier est considéré comme une situation collective. Du coup, la plupart des contrats d’assurance véhiculaire n’autorisent pas l’avance au volant parce que si c’est le cas, en cas de sinistre, cela coûtera très cher. Dans quelle situation est-on donc couvert par l’assurance ? Quelles sont les règles à respecter avant de prêter ou avant d’utiliser une autre voiture ? Et que se passe-t-il lors d’un emprunt de voiture non autorisé par l’assurance ?

La situation couverte par l’assurance

Dans certains pays, toutes les voitures doivent être au minimum assurées au titre d’assurance de la responsabilité civile. C’est-à-dire que même s’il y a des dommages matériels ou corporels occasionnés par une tierce personne, que ce soit vous-même ou un chauffeur occasionnel, l’assureur en prendra en charge. En outre, la couverture des sinistres subis dépendra du contrat d’assurance auto pour conduire un autre véhicule. Et si la plupart d’entre eux ne couvrent que le titulaire du contrat comme dans le cas où vous auriez souscrit à un type de contrat à petit rouleur alors, les autres contrats permettent de prendre en charge les dommages si une tierce personne occasionnelle se trouve au volant. Les conditions varient donc selon le contrat d’assurance souscrit, soit une assurance à tous les risques, soit une assurance à un tiers occasionnel.

Les règles à respecter avant de prêter une voiture

Avant de conduire une voiture d’une autre personne, il faut tout d’abord que vous ayez un permis valide c’est-à-dire que vous êtes titulaire d’un permis et que le véhicule devrait être assuré. Une fois que votre véhicule est assuré, vous aurez un bénéfice civil. L’assurance auto pour conduire un autre véhicule est une responsabilité obligatoire parce qu’il ne couvre seulement pas tous les occupants de la voiture, mais les tiers qui se trouvent à l’extérieur comme les piétons, les cyclistes ou même la toiture d’une habitation ou le mur. De sorte que l’assurance de responsabilité civile couvre seulement les tiers. Puis, si vous voulez avoir une assurance auto pour conduire un autre véhicule envers les problèmes qui peuvent subvenir lors de la conduite, il faut vérifier que l’assurance contient la clause individuelle.

Un emprunt non autorisé par l’assurance

Ça dépend de l’origine de la catastrophe et du contrat d’assurance que vous avez souscrit. Avant de conduire une voiture d’une autre personne, il faut tout d’abord que vous ayez un permis valide c’est-à-dire que vous êtes titulaire d’un permis et que le véhicule devrait être assuré. Or, si le sinistre est responsable, ça devient plus compliqué parce que l’assureur vous applique une majoration de franchise et résilie votre contrat.

Assurance auto : comment souscrire en ligne ?
À quoi correspond l’assurance auto au kilomètre ?