Comment être indemnisé après un cambriolage ?

Même si le cambriolage est une chose imprévue, il est important de ne pas céder à l’affolement et d’avoir les bonnes techniques pour être indemnisé par votre assureur. En effet, être victime d’un vol provoque le suivi de plusieurs procédures précises en vue de toucher une allocation à hauteur des dégâts ou des objets dérobés. Peu importe alors le type d’assurance habitation que vous avez adopté, vous devez exécuter une procédure stricte pour être indemnisé après un cambriolage.

Comment être indemnisé après un cambriolage ?

Lors d’un vol, il est essentiel de garder toutes les preuves possibles comme une vitre brisée ou un verrou cassé. Ensuite, vous devez vous rendre à la brigade de gendarmerie ou au commissariat de police afin de déposer une plainte pour vol avec forçage. Pour être indemnisé après un cambriolage, vous devez aussi informer votre assureur. En général, vous disposez de deux jours ouvrés après le cambriolage pour avertir votre assureur habitation. Dans cette démarche, vérifiez si la garantie vol figure dans le contrat afin d’effectuer une liste des biens dérobés. Vous devrez donc contacter votre agent via un courrier recommandé avec accusé de réception pour pouvoir expliquer clairement la situation tout en exposant une estimation des dommages causés accompagnés d’un dépôt de plainte. Par ailleurs, vous devez fournir tous les documents pouvant justifier l’existence des biens afin d’influencer la décision de l’assureur.

Comment justifier la possession des biens ?

Pour être indemnisé après un cambriolage, l’assuré doit justifier la possession des biens en fournissant des pièces justificatives comme les factures d’achat et de dépannage. Il peut également montrer les photographies de l’objet pour présenter la véracité des faits. Si l’assuré désire obtenir une indemnisation optimale, il doit donc justifier de la valeur des biens dérobés. Concernant les objets de valeur, comme des joyaux ou les chefs-d’œuvre, il est recommandé d’en faire attester leur authenticité par un spécialiste.

Comment se déroule l’indemnisation ?

Afin d’être indemnisé après un cambriolage, votre assureur va relever leur valeur des biens volés au jour de l’effraction tout en soustrayant un montant pour vétusté. Cette dernière est considérée comme la dévalorisation que le bien a subie avec le temps et elle varie selon son usure. Par contre, pour les biens de valeur, un coefficient de vétusté ne sera pas appliqué, car ces outils prennent souvent de la valeur avec le temps. La plupart des contrats imposent l’indemnisation à l’effraction tandis que d’autres prévoient le remboursement en cas de vol des clés si cela est déclaré au plus vite.

En cas de cambriolage, vous devez donc suivre de nombreuses démarches afin d’être indemnisé convenablement.

 

Assurance habitation : qu’est ce que la responsabilité civile ?
Comment signer un contrat de location et souscrire une assurance habitation quand on est mineur ?