Assurance immobilière : comment procéder en cas d’incendie ?

Assurance habitation

L’assurance incendie est l’une des garanties de base incluses dans la formule d’assurance au moment de la demande. Cela est intégré dans un contrat d’assurance multirisque habitation et couvre les biens mobiliers se trouvant sur les lieux en cas de sinistre comme les meubles, électroménagers et vêtements. Les objets de valeur sont aussi garantis pour un montant limité et sont évalués selon les conditions générales de l’offre d’abonnement. Par contre, le remplacement d’un matériel défectueux pouvant provoquer un incendie est couvert par une assurance dommages électrique. Ces deux couvertures différentes ne couvrent pas les mêmes domaines d’intervention, mais s’allient pour mieux protéger le bien.

Prévenir votre assurance

S’il y a un incendie dans votre maison, vous devez d’abord contacter le service d’incendie. Vous devez aviser votre compagnie d’assurance habitation dès que l’incendie est maîtrisé. En effet, vous avez 5 jours pour déclarer le sinistre à cette dernière. Cela veut dire que si vous déposez une déclaration après cette période, la compagnie peut refuser toute indemnisation. Le constat de sinistre doit comporter vos coordonnées, le numéro de la convention d’assurance habitation, la date du sinistre, la cause et une description des atteintes causées. Vous pouvez le faire par téléphone, en vous rendant en agence, ou en remplissant un formulaire sur le site internet de l’assurance. Cette dernière fera alors appel à des experts pour estimer l’étendue des dégâts et déterminer la cause de l’incendie.

Prenez des photos et des vidéos de votre logement endommagé avant le début de l’expertise. Recueillir les factures des articles endommagés ou détruits par un incendie. Conservez les objets abîmés ou brûlés, car ces sont des preuves. En ligne, vous pouvez contacter un expert dans ce domaine afin que votre assurance puisse indemniser un incendie.

Les conditions d’indemnisation en cas d’incendie

Après la visite, des experts évalueront les dégâts. L’assurance vous fera parvenir une proposition d’indemnisation basée sur cette estimation. Si vous acceptez avec la somme de l’indemnité proposée, vous l’aurez sur votre compte bancaire après le délai précisé dans la clause d’assurance habitation. Si vous évaluez qu’un expert a sous-estimé le montant des dégâts, vous pouvez introduire un recours auprès de votre compagnie d’assurance et demander un contre-avis, contacter un médiateur en assurance, un avocat en assurance qui vous guidera et vous assistera dans vos démarches pour avoir la meilleure rémunération.

En matière de clauses d’indemnisation, plusieurs situations doivent être distinguées. Lorsque l’incendie se déclare chez un voisin avant qu’il ne se propage à votre domicile, votre assurance s’opposera à la garantie de votre voisin pour obtenir une indemnisation. Si vous êtes locataire et qu’un incendie se produit dans votre maison, vous ne serez couvert pour les dommages aux biens personnels que si vous avez adopté une assurance multirisque habitation.

Les obligations préventives de l’assuré

Si vous êtes propriétaire ou locataire, il est important d’améliorer votre système de sécurité pour limiter les risques d’incendie. Ces actions préventives sont déterminantes pour acquérir une indemnisation en cas de sinistre. Effectivement, les conventions d’assurance habitation peuvent pénaliser les personnes qui ne respectent pas les règles comme le fait d’installer un détecteur de fumée. Tous les foyers seront tenus d’avoir ces petites boîtes. L’achat d’avertisseurs de fumée est à la charge du propriétaire des lieux et l’assureur doit être avisé. Outre cela, les règlements départementaux d’hygiène imposent un nettoyage des canalisations une à deux fois par an selon les départements. Ces interventions, à la charge des locataires, comprennent les cheminées, mais aussi les conduits d’évacuation des fumées de chauffage au fioul ou au gaz. En fonction du risque, la limite débroussaillage peut être portée à 200 mètres. Le propriétaire est responsable du nettoyage des brosses autour de sa propriété. En cas d’infraction, le gouvernement municipal peut effectuer des travaux à ses propres frais.

Pour être indemnisé en cas d’incendie, il est donc nécessaire de prévenir votre assurance. Sur Internet, vous pouvez engager un professionnel en expertise incendie.

Assurance habitation : qu’est ce que la responsabilité civile ?
Comment signer un contrat de location et souscrire une assurance habitation quand on est mineur ?