À quoi correspond l’assurance auto au kilomètre ?

Apparue dernièrement sur le marché, l’assurance auto au kilomètre constitue une option idéale pour un bon nombre de conducteurs. Les cotisations sont moins importantes, du moment que ces derniers s’engagent à rouler sur une distance bien déterminée, ou à condition qu’ils consentent à ce que leurs parcours soient tracés. Avant de prendre la décision d’opter pour cette formule, voici quelques éléments que vous devez connaître.

Assurance auto au kilomètre : définition et fonctionnement

Comme son nom l’indique, l’assurance auto au kilomètre consiste à payer une prime en fonction de la distance que vous parcourez avec votre véhicule.

Ainsi, lors de votre souscription, vous devrez définir la distance maximale annuelle que vous envisagez de parcourir. Afin de contrôler le nombre de kilomètres réellement parcourus par votre voiture, la compagnie d’assurance installera un boîtier électronique dans cette dernière. Cet outil fournit aussi d’autres données, telles que les horaires de conduite, la durée ou les circuits routiers empruntés. Certains conducteurs pourraient être réticents à l’idée que leur voiture soit tracée, mais les assureurs sont tenus de respecter une réglementation stricte concernant vos données personnelles. Pour pouvoir exploiter celles-ci, ils ont reçu l’accord de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL).

Avantages de la formule d’assurance au kilomètre

L’assurance auto au kilomètre s’adresse à tout profil de conducteurs, notamment pour ceux qui roulent quotidiennement sur de courtes distances. Les jeunes conducteurs et les retraités sont ceux qui ont le plus intérêt à choisir cette solution. Tout en bénéficiant d’une bonne couverture, les conducteurs novices feront des économies considérables.

L’autre avantage de cette formule est le fait qu’elle soit affectée au véhicule et non au conducteur. Par exemple, si votre enfant emprunte votre voiture, la garantie sera toujours valable. Il faut cependant veiller à ce que la distance parcourue ne dépasse pas la limite fixée dans le contrat. 

Les différents types d’assurance auto au km

Il existe actuellement deux types d’assurance auto au kilomètre : le forfait kilométrique et le système « pay as you drive » (ou PAYD). Avec le premier, le conducteur s’engage, dès la conclusion du contrat, à ce que la distance parcourue sur la période convenue ne dépasse pas un certain seuil. Ainsi, un relevé kilométrique sera effectué chaque année pour vérifier le respect de cette disposition. Dans le cadre du système « PAYD », vous ne payerez exactement qu’au prorata de la distance que vous avez parcourue dans l’année, d’où l’importance du traçage grâce au boîtier fourni gratuitement par votre assureur. Cependant, en cas de résiliation du contrat, la compagnie facturera la désinstallation du boîtier.

Assurance auto : comment souscrire en ligne ?
Mon contrat d’assurance auto me couvre-t-il lorsque je conduis le véhicule de quelqu’un d’autre ?