Guide-assurance

Guide de l’assurance

Les conseils pour bien
choisir son assureur

ASSURANCE-HABITATION


L’assurance auto est obligatoire pour tous les propriétaires de voiture. Elle protège le véhicule et l’individu en cas d’incident.

ASSURANCE-MALADIE


Obligatoire pour le locataire, mais facultative pour le propriétaire, l’assurance maison promet une indemnisation en cas de dommage affectant le logement.

ASSURANCE-VEHICULE


Cette couverture permet d’indemniser l’assuré en cas de gonflement de ses charges de santé. Une indemnisation partielle des dépenses est octroyée par la Sécurité Sociale.

ASSURANCES-EN-GENERAL

Établi entre la compagnie d’assurance et l’assuré, cet accord recense les modalités et clauses applicables en cas d’incident.

Variable selon la formule, la prime d’assurance prend en compte les risques, frais de gestion et bénéfices.

Définie dans le contrat d’assurance, la durée de la couverture peut varier de 1 mois à 60 ans.

Après un an d’affiliation, l’annulation d’un contrat se fait par lettre recommandée au moins deux mois avant l’échéance.

ASSUREUR-RESPONSABLE1

Proposant ses services à tout le monde (particuliers, entreprises, automobilistes, etc…), l’assureur fournit des prestations personnalisées à chacun de ses clients. Selon les besoins et possibilités de l’assuré, il suggère la bonne formule d’assurance. Pour répondre aux attentes du souscripteur, la compagnie établit un devis sur-mesure avant l’affiliation. Cette estimation permet à l’assuré de mieux cerner les offres et prix de l’assurance.

  • L’assurance habitation pour la famille et le patrimoine
  • L’assurance décès en cas d’obsèques
  • L’assurance vie pour mieux se protéger
  • L’assurance des accidents de la vie
  • L’assurance véhicule pour son bien motorisé
Exploitation et employeur
Couvrant plusieurs dommages, la responsabilité civile exploitation garantit les responsabilités engagées durant l’exploitation et les activités annexes de l’enseigne. Elle couvre les préjudices matériels, immatériels et corporels pouvant être causés aux tiers ou à la clientèle au cours de l’exercice de l’activité. Cette protection garantit les dommages pécuniaires qui peuvent incomber à la qualité d’employeur, soient les préjudices matériels, immatériels et corporels causés aux préposés (apprentis, salariés, stagiaires ou personnes physiques placées sous l’autorité de l’individu). L’assurance responsabilité civile de l’entreprise couvre les risques explosion, incendie, dégâts des eaux et les mandats sociaux. Ces derniers sont couverts par une garantie de responsabilité des mandataires sociaux. Le privilège est octroyé dans un contrat distinct. Il couvre le coût de défense des dirigeants dans un procès pénal, civil ou administratif et les frais de condamnations civiles dont il peut faire l’objet. La responsabilité civile de l’entreprise couvre aussi des préjudices au cours de l’exploitation et après la livraison. Des informations plus amples sur ce même sujet à trouver sur assure-et-vous.fr.
Dommage aux biens
Sécuriser son outil de production en cas d’incident est indispensable pour toute entreprise qui souhaite pérenniser son activité. Une telle protection couvre l’enseigne en cas de sinistre majeur ou d’accident pouvant affecter son fonctionnement. Elle assure la continuité des tâches principales de la société. Souscrire à une assurance dommages aux biens protège l’enseigne de plusieurs menaces pesant sur le développement de son activité. En souscrivant à cette formule, la firme préserve ses actifs et son résultat d’exploitation. Combinant assurance de biens et assurance de responsabilité, l’assurance dommages aux biens propose une couverture contre les incendies du bâti ainsi que les préjudices aux machines et marchandises. Les responsabilités sont relatives aux tiers, voisins et propriétaires lorsque l’enseigne est locataire. L’assurance des biens comprend aussi la garantie de préjudices immatériels comme les dépenses et les pertes consécutives à un incident. Cela est lié aux frais de sauvetage, de déblais, perte d’usage, honoraires divers, perte de loyers, etc…
Cyber-risques
Presque incontournable, l’assurance cyber-risques est obligatoire pour plusieurs entreprises. Sachez que la transition numérique n’est pas sans risques pour les sociétés. Comme son nom l’indique, la protection cyber-risques couvre la firme contre certains risques d’origine informatique ou de nature comme l’attaque des pirates, les pannes d’ordinateurs, la perte de données, le cyber fraude, le chantage informatique et les comportements diffamatoires sur Internet. Avec l’avènement du digital, le cyber risque est de plus en plus appuyé. Certaines compagnies d’assurance le classe même en tant que principal risque de l’année. La cyber-assurance s’adresse donc à toute société ou association qui souhaite se protéger du cyber-risque. Elle n’impose ni taille d’entreprise ni chiffre d’affaires ni type d’activités. Cette formule est de plus en plus prisée des TPE, PME, ETI et grandes entreprises. À cette période où les cyber-attaques se multiplient, il est primordial de se rendre sur top-assur.com, pour être informé sur cette formule d’assurance qui permet aux organismes de se prémunir des risques encore mal connu dans le milieu professionnel.
Assurance-entreprise

ASSURANCE-VOYAGE

Quand on voyage à l’étranger, il ne faut nullement sous-estimer les risques qu’on encoure dans le pays de destination. À des centaines de kilomètres de ses proches, le bourlingueur peut s’exposer à divers incidents (maladies, vols, accidents, etc.), d’où la nécessite d’une assurance voyage.

Plan du site